Chapitre 1: Les émotions

6.On peut comprendre le fonctionnement des émotions grâce à un exemple comme la peur.

7.La peur est une réaction à une entrée. Une entrée est une information reçue par l’organisme.

8.La peur est le résultat du traitement de l’entrée par une instruction. Une instruction est un ordre qui énonce comment traiter l’entrée.

9.Les instructions peuvent être innées.

10.Les instructions peuvent être temporaires.

11.Le plus souvent, les instructions sont acquises par l’expérience, suite aux associations que nous faisons entre les objets et nos réactions.

12.Les associations peuvent provenir de l’expérience directe mais aussi indirecte (l’expérience que les autres partagent avec nous).

13.Les associations sont acquises en fonction des associations déjà acquises (ce que l’on croit déjà influence ce que nous allons croire).

14.Ultimement, c’est un ensemble d’instructions innées qui guide la création des autres instructions (autrement l’organisme ne saurait pas comment réagir à un stimulus quelconque).

15.Les instructions innées sont orientées vers la satisfaction de besoins innés.

16.Bref, la peur a souvent pour fonction de nous indiquer un moyen de satisfaire notre besoin inné de sécurité physique.

17.Or, notre analyse de la peur est suffisamment générale pour pouvoir s’appliquer à l’ensemble des états affectifs (émotions, humeurs et signaux physiologiques).

18.Donc, tous les états affectifs ont pour fonction de nous indiquer des moyens de pouvoir satisfaire nos besoins innés.

19.Cependant, il est difficile d’analyser nos états afin de comprendre toutes les subtilités des besoins humains.

20.Néanmoins, le recoupement avec l’observation des bébés permet d’arriver à une liste assez convaincante des principaux besoins.

21.Il n’existe pas de hiérarchie complète des besoins qui serait valable pour tous les êtres humains.

22.Cependant, les besoins d’attachement sont probablement les plus importants.

23.Au fond, le principe de base de la hiérarchisation des besoins est celui du plaisir-souffrance.

24.Bref, les états affectifs nous indiquent des moyens de maximiser notre plaisir (ou minimiser notre souffrance, ce qui revient au même).

Aller au Chapitre 2

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s