16. Bref, la peur a souvent pour fonction de nous indiquer un moyen de satisfaire notre besoin inné de sécurité physique.

Au final, quand je ressens de la peur, qu’est-ce qui se passe? Il se passe que l’objet en entrée, celui qui a causé la peur, n’est pas inconnu. Soit dans la mémoire de mon espèce (en ce qui concerne les peurs innées comme celle des bruits puissants), soit dans ma mémoire personnelle, j’ai au moins une association entre cet objet et des dommages potentiels. J’ai donc des raisons de penser que cet objet peut être dangereux pour mon intégrité physique (pour la peur des examens, ce serait un autre besoin). C’est pour cela que mon organisme utilise une émotion de peur. Il veut que je fuie l’objet dangereux. L’émotion de peur que je ressens a donc pour fonction de m’indiquer un moyen de satisfaire mon besoin de sécurité physique, à savoir fuir l’objet qui a causé l’émotion. Plus je m’approche de l’objet et plus ma peur est grande car plus le risque est grand. Fuis! Évidemment, la peur ne me contraint pas à agir. Elle me suggère un moyen mais ne m’oblige pas à l’écouter. Nous verrons au chapitre 2 les détails des causes de l’action. D’ici là, on peut conclure que la peur est souvent utilisée pour nous indiquer des moyens de satisfaire un besoin inné de sécurité physique.

Article précédent

Article suivant

Retourner à la liste des phrases

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s