94. Donc, puisque la libre-entreprise ne permet pas de maximiser le bien, alors elle est injuste.

J’ai commencé ce dernier argument en démontrant que la répartition inégale des richesses ne peut être méritée. Ensuite, j’ai concédé que, néanmoins, la libre-entreprise (qui en est la cause) pouvait être juste mais seulement si elle maximisait le bien. Cependant, j’ai démontré qu’elle causait beaucoup de problèmes. Par contre, la libre-entreprise aurait encore pu être juste mais seulement s’il n’existait aucune meilleure façon de faire. Malheureusement pour elle, ce n’est pas le cas. Il est possible d’organiser l’économie pour éviter ces problèmes et cette organisation est possible car le travail est toujours entrepris pour satisfaire nos besoins et il est donc possible d’être éduqué de façon à ne pas utiliser l’argent comme facteur motivant. Bref, il résulte de tout cela que la libre-entreprise est un moyen injuste de répartir les richesses. On peut vivre dans une société où chacun travaille très fort pour produire tous les biens et offrir tous les services nécessaires à une qualité de vie supérieure tout en étant rémunéré de façon plus ou moins égale.

Article précédent

Article suivant

Retourner à la liste des phrases

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s