71. Cependant, faire la guerre au nom du bien n’est pas souhaitable.

Les relativistes culturels brandissent souvent la notion de respect pour justifier leur position. Ils croient qu’ouvrir la porte à une définition objective du bien risque de mener à des guerres entreprises dans le but de convertir les autres au bien. Cependant, il n’y a aucun lien nécessaire entre les deux. Effectivement, ce n’est pas parce qu’on imagine qu’une société perpétue des pratiques mauvaises que nous sommes justifiés de partir en guerre contre elle. En effet, si l’histoire des religions apprend une chose c’est bien que les croisades au nom du bien amènent invariablement plus de tort que de bien. Ainsi, une société qui pratique l’esclavagisme ne mérite pas de mourir parce qu’elle fait cela. Décimer une population pour l’empêcher de brimer les droits d’autrui n’est jamais une bonne solution. De la même façon, massacrer des fanatiques religieux sous prétextes que leur religion comporte une forte composante morale n’est pas la meilleure façon de combler les besoins des êtres humains. En un mot, il est vrai qu’il ne soit pas souhaitable de partir en guerre contre ceux qui sont dans le tort. Cependant, cela n’implique pas qu’ils aient raison pour autant. On peut admettre qu’une société perpétue des pratiques mauvaises tout en refusant de partir en guerre contre elle.

Article précédent

Article suivant

Retourner à la liste des phrases

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s