56. Pour changer des émotions qui ne maximisent plus notre bien, il faut donc aller chercher des expériences qui leur permettront de s’adapter au nouveau contexte.

Nos émotions peuvent donc nous causer plus de souffrance que de bien. Cependant, il faut bien comprendre que, du point de vue de nos émotions, le contexte n’a pas changé tant et aussi longtemps que l’on n’a pas vécu les expériences qui le prouvent. Les émotions ne changent pas par un simple effort de volonté. Ainsi, j’ai beau me dire que le chien de mon amie n’a jamais mordu personne, cela ne veut pas dire qu’il ne mordra jamais personne: il y a une première fois à tout. Ce n’est que quand je commencerai à vivre des expériences avec les chiens que mes émotions face aux chiens évolueront. Pour l’instant, j’ai toujours évité les chiens alors mes émotions m’ont empêché d’aller chercher des expériences qui auraient pu causer une telle évolution. Cela ne m’a jamais dérangé avant de rencontrer cette fille et de ressentir tout à coup le désir de ne pas avoir peur des chiens. Maintenant, pour changer, je devrai fréquenter des chiens. Si mes futures expériences sont positives (et après beaucoup d’expériences car, comme je l’ai dit (no.48), nous sommes prudents de nature), mes émotions changeront. En résumé, pour changer des émotions douloureuses, il faut aller chercher les expériences appropriées.

Article précédent

Article suivant

Retourner à la liste des phrases

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s