41. En conclusion, le libre-arbitre n’existe pas (on fait toujours ce que notre existence nous a déterminés à préférer).

J’ai défendu que seules les émotions peuvent causer des actions, que l’on choisit toujours d’agir selon les émotions les plus fortes, et enfin que l’intensité de ces émotions est fonction de notre vécu. Conséquemment, toutes nos actions sont déterminées par nos émotions et donc, à travers elles, déterminées par l’intersection entre nos besoins et notre vécu.

Je veux maintenant réfuter deux arguments qui semblent montrer que l’on peut décider d’agir de façon autonome. Autrement dit, je vais réfuter que nous soyons dotés du libre-arbitre. Premier argument: si nous sommes déterminés par la nécessité de maximiser le plaisir, alors il est impossible de choisir l’option qui semble apporter le moins de plaisir. Or, à chaque matin où je me lève pour aller travailler plutôt que de faire la grasse matinée, je fais exactement cela: je choisis l’option la moins plaisante. Réponse: cet argument confond le plaisir avec l’amusement. Il y a évidemment un lien entre les deux (si on s’amuse, on a nécessairement du plaisir), mais ces concepts ne sont pas équivalents (si on a du plaisir, on n’est pas nécessairement en train de s’amuser). Ce que je défends est que l’on choisit toujours l’option qui nous semble maximiser notre plaisir. Or, si je suis venu travailler ce matin, ce n’est pas parce que je pense que mon travail est plus amusant, c’est parce que je pense que mon travail est plus plaisant. Ce n’est pas un jeu de mots. Pour s’en convaincre, il suffit de se rappeler qu’éviter la souffrance est une autre façon de dire avoir du plaisir. Or, si je rate mon travail, que va-t-il m’arriver? Je vais peut-être subir le blâme de mon patron, je vais peut-être ne pas être payé ou je vais peut-être me sentir peu fier de ne pas être conforme au modèle social que j’ai intégré. Tout cela est autrement plus souffrant que ne pas pouvoir faire du vélo, lire mon livre ou jouer à mon jeu (je pratiquerai mes hobbys plus tard, c’est tout). Je crois que toute situation où on a l’impression de vouloir l’option la moins plaisante est simplement une situation où l’on comprend mal ce qu’est le plaisir. En résumé, puisqu’on ne peut pas choisir l’option qui semble la moins plaisante, alors le libre-arbitre est impossible.

Deuxième argument: si nous sommes déterminés par l’émotion la plus forte, alors il est impossible de refuser ce que je veux le plus. Or, cela est possible: présentement, je meurs de faim, j’ai un club-sandwich sous les yeux, et je suis capable de ne pas le manger. Réponse: c’est le même argument que le premier mais déguisé dans le sentiment de liberté éprouvé à chaque instant. Je vais revenir sur le sentiment de liberté au prochain point. Pour l’instant, je ne veux que poser une question: pourquoi la personne veut-elle résister à son club-sandwich? Peut-être que c’est parce qu’elle a l’envie de démontrer qu’elle est libre. Or, ce désir est sûrement un moyen de satisfaire un autre désir, plus fondamental. De fait, pourquoi veut-elle démontrer qu’elle est libre? Peut-être est-ce parce qu’elle veut être rassurée dans la justesse de sa vision du monde. Mais pourquoi veut-elle cela? Parce qu’elle veut se sentir compétente? Parce que c’est la seule façon d’apaiser ses angoisses? Peu importe. Dans tous les cas, le fait que la personne veuille démontrer sa liberté est un moyen de satisfaire un ou l’autre de ses besoins innés. Le point important est que, si la personne refuse de manger son club-sandwich, c’est que les besoins derrière son désir de démontrer qu’elle est libre sont plus urgents que ses besoins de nourriture (mais à chaque instant, son besoin de nourriture gagne en force!). Cette personne n’a donc pas refusé ce qu’elle voulait le plus. En refusant de manger son club-sandwich elle fait ce qu’elle voulait le plus faire. Bref, puisqu’on choisit toujours ce qu’on préfère faire, le libre-arbitre est impossible.

Article précédent

Article suivant

Retourner à la liste des phrases

7 avis sur « 41. En conclusion, le libre-arbitre n’existe pas (on fait toujours ce que notre existence nous a déterminés à préférer). »

  1. c’est exact et le monde continura a tourner comme cela les gens interesser regarderons les autres non .car c’est écrit c’est comme cela , nous choisissons pas logique les choses mais encore mieux imaginons moi exemple ma fenetre dauto cest casser juste avant mon depart de la maison je suis allez a macdo avec ma femme du a la penser la veille dune envi je cherche une place dauto face terrasse pr surveiller mon auto ok tout es logique jusqua la car mon cerveau pense prevoyant et la une auto a coter me regarde et me dit tu gene mec et ma femme avec son caractere commenca a senerver es c que jorai pu eviter cela non jetai obliger de me garer la par vigilence du a une simple histoire de vitre au depart qui a entrainer un debut de dispute du au caractere de lun et de lautre inevitable vs me direz jorai pu ailleur non car vs penser etc etcet jai plein dautre exemple celui la es tres vague , lassemble de logique entraîne dautre logique et trace notre destin on es tous a notre place comme lhistoire du coca et pepsi je ne peux pas choisir jai limpression davoir choisi le coca par exemple alors que non je prend c que mon corp aime c tt comme pour le travail ainsi que tout le reste nous agissons avec notre caractere nature capacite motrice du cerveau et reseau social autre exemple lattentat cetait prévu sa tue du monde et conduit a une ensemble de logique police pompier suivi de media suivi de politicien suivi de deuil des francais etc etc le passer construit le present pour nous donner lillusion dexister mais meme un scientifique es nee pour etre son propre acteur chacun es a sa place le monde tourne dans le temps avec le mal et le bien pour une raison indeterminee . demain jallumerai ma tv mais les journaliste on deja tout ecrit cela me fera enregistrer des information dans mon cerveau et discuter de sa dans le futur etc etc je sort je vois quelqun se promener le voisin me dit bonjour on es dans le temps cela doit arriver enfin voila au plaisir de mieux mexpliquer 🙂

      • une action en precede une autre nous agissons avec la pensee la plus forte mais je ne choisi pas cest la capacite motrice de mon cerveau qui choisi la meilleur solution ainsi que mes gout gene etc nous suivons notre metabolisme nos envie de notre corp etc quon na pas choisi

      • chaque chose es a sa place dans le temps comme la moi en train decrire car c ma pensee la plus forte , le libre arbitre nexiste pas et ne peut etre reconnu car c la nature , oui le mal ou le bien vient des actions du passer qui ont entrainer dautre action qui ont fait vos actes du fait de vos gene caractere gout etc education etc mais meme votre education vos parents ne controle rien ils agissent avec tt les faits enterieur et avec leur metabolisme capacite motrice etc , tt es illusion mais jaime ma vie , apres oui on repondra et fera tjours des debats en fonction de notre capacite et nature quon ne choisi pas ! nous sommes controler par nos gene evolution du metabolisme envi gout et action qui en precede une autre auquel notre cerveau a decider le mieux pr ns donc une seul possibilité notre metabolisme evolu tt les jours on fait que suivre notre chemin qui a preceder dune descision et dune autre depuis notre naissance et cela mm depuis des millions dannee , maintenant c dans quelle but ? et qui a creer les genes cette atome que nous sommes ?

  2. Dans quel but l’univers a débuté? Qui l’a créé? Vous semblez orienter ces questions vers des réponses précises. 😉

    Personnellement, je n’ai pas de difficulté à concevoir un univers sans finalité et sans créateur, mais ceci n’a aucune incidence sur les propos de ce livre, qui sont essentiellement politiques (comme vous pourrez le constater au chapitre 4).

    • cette question reste le neant le monde tourne chaqun agi et pense comme son cerveau lui ordonne de faire ainsi que son metabolisme ainsi va la vie moi aussi je creuse je creuse mais rien juste une interrogation sur c extraterrestres mais cela reste mon determinisme ne suis je pas nee pr croire en cela etc enfin je me laisse porter comme tt le monde par mes envi desir etc pas le choix de tte facon cordialement 🙂 la nous parlons dans le meme temps nos routes ce croise car nous avons chercher les memes reponses dans le mm temps 😉 tt sa etait determiner depuis d million dannee tt es physique et mathematique qui je ne c point …

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s