4. Pour mieux comprendre qui nous sommes, en tant qu’êtres humains, il est nécessaire de comprendre les mécanismes qui produisent nos actions.

Si nous nous demandions ce qu’est le bonheur, il y a fort à parier que la plupart d’entre nous seraient grandement embarrassés par cette question. De fait, bien que chacun vise le bonheur, bien rares sont ceux qui en ont une idée claire. Cependant, chaque action est posée pour des raisons bien précises, que nous en soyons conscients ou non. Par exemple, si on demande à une personne déprimée pourquoi elle mange du gâteau, il y a fort à parier qu’elle ne dise pas que c’est pour apaiser ses angoisses, même si c’est le cas. Toutefois, qu’elle en soit consciente ou non, il n’en demeure pas moins qu’il y a une cause précise à cette action. En cernant cette cause, cette personne pourrait en apprendre sur elle-même. Bref, ce n’est qu’en analysant les mécanismes qui produisent nos actions que l’on peut arriver à cerner de façon plus claire les buts ultimes de nos actions, autrement dit le bonheur.

Article précédent 

Article suivant

Retourner à la liste des phrases

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s