3. Pour diminuer le mal-être psychologique, il est nécessaire de mieux comprendre qui nous sommes, en tant qu’êtres humains.

Qui comprend le malheur comprend par le fait même le bonheur puisque c’est l’envers de la même médaille. Or, le bonheur est, par définition, le but de nos existences. Toutefois, quelle est la nature de ce but? Le bonheur est-il choisi librement par chacun ou déterminé par notre nature d’être humain? Cela est une question qui nous demande de comprendre ce que nous sommes réellement. Il faut donc d’abord mieux comprendre ce qu’est un être humain afin de pouvoir le rendre plus heureux, ou moins malheureux.

Article précédent

Article suivant

Retourner à la liste des phrases

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s